Deuxième partie – Les semis

Je vais tenter d’expliquer, le plus didactiquement possible, comment on peut faire un petit potager, même en habitant la ville, avec au minimum une petite terrasse.

Les explications de base seront reprises dans plusieurs articles et je vous expliquerai (avec mes mots et mon expérience) le potager, les semis, repiquage, plantation, entretien, récolte (et  que faire avec évidemment !) et récolte des semences.

Les fans de potager, les professionnels dans ce domaine, les experts et autres mains vertes..passez votre chemin ! Vous allez probablement vous ennuyer ! Ou plutôt non, restez ici et corrigez moi et apportez nous votre sacro-sainte expérience !  Mais vous l’aurez compris, je m’adresse ici plutôt aux personnes qui n’ont jamais osé tenter le pas ou trouver l’intérêt.

Deuxième partie : les semis

Dans l’optique de tout faire soi-même et d’obtenir des plantes ou légumes à TRES petit prix avec un choix de variété presque infini, une étape incontournable, consiste à faire soi-même ses semis. C’est simple, demande peu de temps, un minimum d’investissement et un maximum de patience et d’amour (si si ..on finit par leur parler à nos petites graines et plantules ! vous verrez…).

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie, vous serez alors « obliger » de vous rabattre sur l’achat de plants en magasin, qui propose en général que quelques variétés.

Certaines plantes se sème sur place (radis, carotte, panais, etc.. ), d’autres nécessite (surtout dans nos latitudes nordiques) un semis à l’intérieur. Cela permet de gagner du temps (je vous défie de planter vos graines de tomates directement dans le sol après les derniers gels (15 mai) et d’obtenir des tomates avant le gel suivant …) et de planter les plus beaux plants !

Matériel nécessaire :

matériel semis

Afin de pouvoir planter vos graines et les faire germer vous aurez besoin de plusieurs choses. Les indispensables sont :

–          De la terre

–          De l’eau (de préférence avec un vaporisateur)

–          Un récipient pour mettre votre terre (grand Tupperware, bac en plastique, pot en plastique, pot biodégradable, mini serre, ..en fonction de votre budget)

–          Un couvercle, une plaque transparente, ou du film alimentaire.

–          Des étiquettes en plastique (vu l’humidité) pour noter ce que vous avez planté

–          Et évidemment des graines !

Je m’attarde sur ce dernier point car le choix de vos graines est important. Si vous souhaitez récolter les graines pour l’année suivante, il faut choisir des variétés bio et pas d’hybride (type F1).  C’est toujours indiqué sur le paquet. Déjà comme cela, vous verrez (plus tard) que ce n’est pas une garantie d’obtenir l’année suivante les mêmes courgettes jaunes que toute la famille adorait. ..

Moi je commande mes graines par correspondance sur un site belge (car pour ne rien vous cacher..je suis belge 😉 ) que je vous recommande chaudement (www.semailles.be) . Mais des équivalents, surement tout aussi bien, existe un peu partout. Biau germe est également très connu en France par exemple mais je n’ai jamais essayé (http://www.biaugerme.com/). Si vous en connaissez d’autres que vous recommandez, n’hésitez pas à les indiquez en commentaire !

Je vous conseillerais la première année, en fonction de la place et de vos envies, de planter des légumes faciles et qu’on mange tous les jours en été : laitue, radis, tomates, courgettes et potirons par exemple.

Pour la terre, idéalement choisissez un terreau pour semis, mais je n’ai jamais eu de problème avec des simples terreaux pour potager. Et si comme moi, vous avez des taupes qui défigure votre jardin, pour une fois, vous allez les bénir. La terre qu’ils remontent est soi-disant parfaite pour faire vos semis (j’ai jamais essayé encore, je viens de le découvrir).

La première étape consiste donc à remplir votre récipient (pot ou bac) de terreau puis de tasser un peu la terre.

Vous plantez ensuite vos graines. Toutes les graines ne vont pas germer donc dans des petits pots, planter deux trois graines (= 1 plant) ou plusieurs si vous le fait dans un grand bac.  De manière générale, il faut recouvrir la graine de terre proportionnellement à sa taille. Donc pour les tomates, vous émiettez simplement un peu de terre par-dessus. Pour les courgettes et potiron par exemple qui ont de plus grosses graines, vous les enfoncez plus profondément dans la terre avec vos petits doigts ! Vous n’oubliez pas de planter votre petite étiquette en plastique, bout de bois, etc. Avec la variété plantée indiqué dessus.

semis avec étiquettes

Ensuite vous arrosez de préférence avec un petit pulvérisateur à main. La terre doit être toujours humide mais pas détrempée ! (catastrophe pour les semis).

Vous recouvrez avec un couvercle, une plaque en verre, du film alimentaire, bref, le but est de créer un lieu humide en laisser passer de la lumière.  Et vous mettez le tout dans un endroit chaud (la majorité des graines pour lesquels on peut faire un semis demande une température de plus ou moins 20° pour germer. Donc l’intérieur de votre maison est juste parfait !

Puis vient l’attente ….la patience avec comme seule tache de bien vérifier que votre terre est toujours humide … (c’est là que vous allez commencer à leur parler à vos petits plants.. 😉 ). Le temps de germination dépend également du type de graine.

Par exemple, les graines de

–          Salade germe en 3 à 5 jours à une température de 5 à 28° (idéalement 7-18)

–          Radis (à planter sur place) 3 à 5 jours à 17-29°

–          Tomates 4 à 7 jours de 15-35° (de préférence 20-22)

–          Courgette 6 à 8 jours de 15 à 28°

–          Potiron 6-12 jours de 15 à 28°

Vous pouvez retrouver sur ce site, http://www.au-potager.com/semisgermination.htm,  une liste complète de temps de germination avec la température idéale. Accessoirement, vous retrouvez aussi un tas d’autres informations utiles sur le potager.

Voici le schéma de germination de votre graine

germination-284240

Votre graine va donc très vite ressembler à cela :

semis courgettes

ou cela pour les salades :

semis salade

A ce moment, il est important de mettre vos pots à la lumière (devant une fenêtre, mais pas trop de soleil)). Ils vont avoir besoin de beaucoup de luminosité (sinon ils vont « filer ») c’est-à-dire, pousser très vite et très haut dans l’espoir d’attendre la lumière dont ils ont tellement besoin. Sauf s’il fait trop froid dans la pièce choisie, vous pouvez enlever le couvercle de votre serre.

Vous pouvez déjà apercevoir deux petites feuilles. Ces deux premières feuilles (pareil pour chaque plante s’appelle Cotydélon  et ne sont pas les vraies feuilles de vos futurs plants. C’est à ce moment que vous serez content d’avoir noté ce que vous avez semé et ou vu que tous se ressemble !

première feuille

Si vous avez semé en « poquets » (c’est-à-dire deux trois graines par pot), il est temps d’éclaircir en gardant le plus gros, le plus beau, celui dans lequel vous misez toutes vos espérances ! Pour éclaircir, personnellement je coupe délicatement au ciseau les plants concurrents que je ne garde pas. Ca évite de toucher au racine et d’éventuellement abimé votre champion.

Vous verrez ensuite apparaitre les « vraies » premières feuilles de la plante :

semis tomates première feuilles

Un fois 4 vraies feuilles sur la plante, et pour les légumes qui le nécessite, il sera temps de repiquer  (les tomates par exemple) dans des pots plus grand et séparé. D’autres légumes seront repiqués au jardin (toujours en fonction de votre latitude et de la météo).

Pour les autres, ont attend qu’ils aient une belle taille et ont les bichonne jusqu’à ce que la météo nous permette de les planter au jardin. (salade dès mars/avril par exemple avec protection si gel).

Voilà pour les semis !  la suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s